L'histoire
 A propos du film
 Zoom avant
 Photos - Sites officiels


JASON X

Jason X, 2002, James Isaac, Etats-Unis. Son : DTS / Dolby Digital / SDDS
Durée : 1h33. Distributeur : Metropolitan Film Export.
Réalisateur : James Isaac.
Producteurs : Noel Cunningham, James Isaac.
Producteurs exécutifs : Sean S. Cunningham, Marilyn Stonehouse (associé).
Scénario : Todd Farmer d'après les personnages créés par Victor Miller.
Directeur de la photo : Derick V. Underschultz.
Montage : Whitney Brooke Wheeler, David Handman, Natalie Pope.
Musique : Harry Manfredini.
Interprètes : Kane Hodder (Jason Voorhees/Uber-Jason), Jeff Geddis (Pvt. Johnson), Lexa Doig (Rowan), David Cronenberg (Dr. Wimmer), Markus Parilo (Sgt. Marcus Parilo), Jonathan Potts (Professeur Lowe), Lisa Ryder (Kay-Em 14), Dov Tiefenbach (Azrael), Chuck Campbell (Tsunaron)...
Date de sortie : 31 juillet 2002 (France).



L'histoire

ason Vorhees a été emprisonné sous les eaux de Crystal Lake, dans la cellule blindée et cimentée d'un laboratoire sous-marin. Maintenu immobile par des chaînes en titane, il est devenu un sujet d'étude pour la science. Jason parvient toutefois à se libérer et coince un savant dans un labo de cryogénisation, qui les congèle tous les deux pour l'éternité.

En 2455, la Terre, laissée à l'abandon depuis des siècles, est devenue inhabitable suite aux méfaits de la pollution. Venus de la planète qui a servi d'asile à la race humaine lors de son exode, le Docteur Wimmer (David Cronenberg ; Prête à tout) et ses élèves partent en voyage sur la Terre pour étudier les causes du cataclysme écologique.

Ils y découvrent deux corps cryogénisés : une jeune femme blonde et un homme très corpulent portant un masque de hockeyeur. Ramené sur leur vaisseau par ses involontaires sauveurs, Jason (Kane Hodder ; Ennemi d'Etat) a vite fait de sortir de son hibernation. Rendu encore plus fort et plus intelligent par son sommeil prolongé, il se remet à trucider gaiement l'équipage à coups de machette.




A propos

Qui n'en veut de ma machette!

Amateurs de peurs bleues, de gore où l'humour est absent passez votre chemin ! Jason X est l'archétype du film d'horreur des années 2000 : le but n'est pas de foutre la trouille mais de faire rire avec des meurtres le plus souvent atroces mais également farfelus. Fans d'Evil Dead vous serez servi, Jason enchaîne avec maestria et avec une imagination débridée des coups de machette à qui n'en veut !

James Isaac réussit à surprendre le public blasé par des derniers épisodes assez convenus. La transposition dans l'univers de la science-fiction, même s'il est réussi, reste ici un prétexte : les effets spéciaux sont dans la moyenne et le scénario ne s'étend pas sur les considérations pseudo-scientifiques des différents protagonistes, le plus souvent étudiants de l'an 2455, ni plus ni moins cons que les lycéens actuels.

Le niveau du film reste cependant celui d'une série B mais la créativité provient essentiellement du personnage de Jason, devenu définitivement un icône incontournable du gore made in USA. Toutes les scènes de massacre sont superbement réalisées et comportent la petite d'humour noir qui apporte le décalage nécessaire.

L'ensemble ne vole pas toujours très haut mais Isaac remplit son cahier des charges consciencieusement, un peu comme notre Jason avec sa petite machette, perdu dans les coursives d'un vaisseau spatial.




James Isaac, réalisateur du film :
"Je voulais faire un film différent et fun autour du personnage de Jason. L'idée de transposer le film en 2455 a permis de changer de direction, amener le personnage vers d'autres horizons. Il n'y a que dans le futur, à l'intérieur d'un vaisseau spatial que je pouvais créer un environnement virtuel que je renverrais à Jason pour le voir réagir différemment. De plus, un tel concept pouvait permettre à quiconque de prendre la relève sur de nouvelles bases pour un éventuel onzième film qu'ils pourraient faire avec le Jason habituel ou même le Uber Jason. Mon principe était de mixer les éléments de la série pour voir ce qui en résulterait."
Zoom avant

Dixième épisode

Situé en l'an 2455, Jason X est le dixième volet de la série des Vendredi 13, dont le premier opus est sorti en 1980, produit par Sean S. Cunningham. Le personnage principal du film est le croque-mort nommé Jason Voorhees.

Le prochain film de la saga sera Freddy contre Jason, réunissant le serial-killer de la série "Les Griffes de la nuit", produit par Wes Craven et interprété par Robert Englund (V) au tueur du Vendredi. Le film sera réalisé par Ronny Yu (La fiancée de Chucky). Ce film devrait sortir en 2004.

Dans ce dixième épisode, Jason, interprété pour la quatrième fois consécutive par Kane Hodder, le plus souvent caché sous le masque. Ce cascadeur et acteur s'est spécialisé dans les films d'horreur (Wishmaster) et les séries B musclées (Best of the Best, Scanner Cop2, Le dernier samaritain) Kane avait enfilé le masque de Jason pour la première fois en 1988 dans Vendredi 13, chapitre 7, un nouveau defi (Friday th 13, Part VII, The New Blood) et ne l'a plus quitté depuis. Dans l'opus 10, Jason affronte une humanoïde nommée Kay-Em 14, sorte de Terminator féminin interprété par Lisa Ryder ("Andromeda").

Parmi les acteurs de Jason X, on retrouvera une vieille connaissance du fantastique et de la S-F en la personne de David Cronenberg, le célèbre réalisateur de Scanners, Chromosome 3, Rage ou du récent et brillant Existenz. Sa seule exigence pour participer au projet : se faire tuer rapidement et de la plus atroce des manières. Souhait exaucé puisqu'il meure dès la première bobine dans un bain de sang ! David Cronenberg, qui n'en est pas à sa première expérience sur l'écran puisque le réalisateur était déjà apparu dans Cabal (Nightbreed) de Clive Barker (1990) ou encore dans Resurrection de Russell Mulcahy(1999).

James Isaac

James Isaac, le réalisateur du film, signe avec Jason X sa deuxième réalisation après une pause de 12 ans : il avait réalisé une fausse suite de House (" House 3, The Horror Show "). Il est le collaborateur attitré de Sean S.Cunningham, créateur et producteur de la série depuis qu'ils se sont rencontrés sur le tournage de House (1986), durant lequel Isaac assurait les effets spéciaux. Entre temps, Isaac est apparu dans de nombreux génériques de films : réalisateur deuxième équipe pour " Allo Maman c'est encore moi " et " Les démons du Maïs 5 ", responsable du développement sur " Le Festin Nu ", des effets spéciaux pour " M.A.L.: Mutant Aquatique en Liberté (Deepstar Six) " et Existenz de Cronenberg.

Jason autopsié

Pas de surprises dans cet énième épisode d'un des serial killer cinématographiques les plus prolifiques de tous les temps, hormis Jack l'Eventreur, maintes fois adapté. L'innovation provient essentiellement de l'environnement futuriste du tueur et en cela il devient un film de science-fiction, mais également de l'originalité des meutres perpétrés ! Dès les premières images où le beau Jason est cryogénisé, le bras figé en l'air, la machette à la main, il suffit d'une bousculade pour que même en état d'hibernation avancé, la chute de sa haute stature ne vienne couper le bras d'un teenager frisé qui passait par là.

C'est donc un retour aux sources pour Jason, l'utilisation de la machette, réduite le plus souvent à néant dans les derniers épisodes, revient en force dans l'arsenal du serial killer. James Isaac déclarait à propos de Jason X : "Je n'ai pas tenté de battre un record de la série en termes de meurtres, cela m'aurait complètement distrait de mon but premier : raconter une histoire (!). Kane (Jason), lui tenait les comptes de tous les meurtres et un jour il m'a dit, -tu sais Jim, Jason X est le vendredi 13 dans lequel il y a le plus de meurtres-."





Photos - Sites officiels

Le site officiel de Jason X - Téléchargement du trailer preview clip, images, fond d'écrans, , screensaver, poster, technique, équipe du film...

Le trailer du film en QuickTime (Durée : 2mn07s).


Votre critique, des informations complémentaires sur ce film, cliquez le lien E-Mail !
Vos commentaires seront publiés avec votre adresse si vous le désirez...

Merci d'avance !
Mise à jour : 30/07/2002