L'histoire
 A propos du film
 Zoom avant
 Peter Jackson
 Elijah Wood
 Vos critiques
 Acteurs
 Photos - Sites Web
 Vos réactions
 L'Héroïc-Fantasy
 Imprimer la fiche

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX : LA COMMUNAUTE DE L'ANNEAU
LORD OF THE RINGS : THE FELLOWSHIP OF THE RING

Lord of the ring : The fellowship of the ring, 2001, Peter Jackson, Nouvelle-Zélande/Etats-Unis. Couleurs. Son : Dolby EX 6.1.
Durée : 2h58.
Sociétés de production : New Line Cinema, The Saul Zaentz Company, WingNut Films.
Distributeurs : A-film Distribution, Alliance Atlantis Communications, Metropolitan Filmexport, New Line Cinema, Warner Bros.
Réalisateur : Peter Jackson.
Assistants réalisateurs : Carolynne Cunningham (1ère asssistante), John Mahaffie, Geoff Murphy, Liz Tan.
Scénario : Frances Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson d'après le roman de J.R.R. Tolkien "Lord of the rings : The Fellowship of the Ring".
Producteurs : Peter Jackson, Barrie M. Osborne, Tim Sanders.
Co-producteurs : Rick Porras, Jamie Selkirk, Frances Walsh, Ellen Somers (associé).
Producteurs exécutifs : Mark Ordesky, Robert Shaye, Bob Weinstein, Harvey Weinstein, Saul Zaentz.
Création des décors: Grant Major.
Directeur de la photo : Andrew Lesnie.
Montage : John Gilbert, D. Michael Horton, Jamie Selkirk..
Création des costumes : Ngila Dickson, Richard Taylor.
Décorateur de plateau : Tanea Chapman, Dan Hennah, Alan Lee, Victoria McKenzie.
Maquillage (effets spéciaux) : Rogier Samuels, Jason Docherty, Sean Foot, Tammy Lane.
Sociétés d'effets spéciaux : Digital Domain, Weta Digital.
Musique : Enya, Howard Shore.
Interprètes : Elijah Wood (Frodo Baggins), Ian McKellen (Gandalf), Viggo Mortensen (Aragorn), Sean Astin (Samwise Sam Gamgee), Liv Tyler (Arwen Undómiel), Cate Blanchett (Galadriel), John Rhys-Davies (Gimli), Billy Boyd (Peregrin 'Pippin' Took), Dominic Monaghan (Meriadoc 'Merry' Brandybuck), Orlando Bloom (Legolas Greenleaf), Hugo Weaving (Elrond), Sean Bean (Boromir), Ian Holm (Bilbo Baggins), Andy Serkis (Sméagol et la voix de Gollum dans la V.O.), Alexandra Astin (Elanor Gamgee), Sala Baker (Sauron), Timothy Bartlett (un hobbit), Marton Csokas (Celeborn), Brad Dourif (Gríma Wormtongue), Mark Ferguson (Gil-Galad), Taea Hartwell (une enfant hobbit), Bernard Hill (le roi Théoden), Bruce Hopkins (Gamling), Jay Laga'aia (Lurtz), Christopher Lee (Saruman), Nathaniel Lees (Uglúk), John Leigh (Háma), Peter Mackenzie (Elendil), Lawrence Makoare (Lurtz), Robyn Malcolm (Morwen), Sarah McLeod (Rosie Cotton), John Noble (Denethor), Miranda Otto (Éowyn), Craig Parker (Haldir), Martyn Sanderson (Harry Goatleaf), Brian Sergent (Ted Sandyman), Harry Sinclair (Isildur), Karl Urban (Éomer), Stephen Ure (Gorbag), David Wenham (Faramir)...
Date de sortie française : 19 Décembre 2001.




L'histoire

adis forgé par sauron de Mordor, Seigneur des Ténèbres, l'Anneau de puissance devait lui permettre de dominer les possesseurs des autres anneaux magiques et d'imposer sa loi à l'humanité toute entière. Malheureusement, cet anneau a disparu.

Bilbon Sacquet, un hobbit l'a retrouvé et emporté dans sa demeure où il l'a finalement confié à son cousion et fils adoptif, le jeune et timide Frodon.
L'un des premier spouvoirs de l'anneau est de rendre invisible, cependant le malheur s'abat sur celui qui en use, car il devient peu à peu corrompu par l'anneau du Seigneur des Ténèbres. Frodon ne tarde pas à en connaître les terribles pourvoirs et il est bien déçidé à se débarasser de cet anneau soit disant indestructible sauf... par le feu qui couve dans les crevasses du Destin. Or, Sauron apprend la présence de l'Anneau et lance à sa recherche ses terribles cavaliers noirs dans le pays des Hobbits.

Pour faire échec à Sauron, Frodo, aidé d'une Compagnie constituée de Hobbits, d'Hommes, d'un Magicien, d'un Nain, et d'un Elfe, décide de partir avec l'Anneau à travers la Terre du Milieu jusqu'à la Crevasse du Destin, lieu où il a été forgé, afin de le détruire pour toujours.

Un tel périple signifie s'aventurer très loin en Mordor, les terres du Seigneur des ténèbres, où est rassemblée son armée d'Orques maléfiques... La Compagnie doit non seulement combattre les forces extérieures du mal mais aussi les dissensions internes et l'influence corruptrice qu'exerce l'Anneau lui-même…


A propos

Difficile de faire la fine bouche devant un tel spectacle. Annoncé depuis déjà plusieurs mois, le film tant attendu est enfin sous nos yeux. Bien souvent une telle impatience nous livre soudain une oeuvre fade et aseptisée. Tel n'est pas le cas avec le Seigneur des Anneaux, la mise en images est superbe, l'oeuvre de Tolkien parfaitement retranscrite.

Au lieu d'être réducteur dans son adaptation, c'était le cas pour Harry Potter et le stérile Chris Columbus, La communauté de l'anneau permet en près de trois heures de présenter les personnages, de leur apporter de la profondeur. Bien sûr, certains regretteront que le début du film est comme dans le livre, l'histoire n'est pas mise en propos tout de suite, il y a beaucoup de descriptions mais l'on comprend que pour une trilogie de près de 9 heures, l'action puisse se faire attendre. Ensuite, quel régal : musique, intrigue, et effets spéciaux sont savamment dosés, de sorte que je me prenais réellement à remémorer certains passages du roman qui m'avaient marqué.

La plus grande réussite du film vient du fait que ce n'est pas une oeuvre édulcorée, destinée à un large public. Visuellement, Jackson n'a pas voulu faire un film famillial, "La Communauté de l'anneau" n'est sûrement pas une ultime superproduction hollywoodienne, c'est une oeuvre sombre, à la fois complexe et accessible.




Gandalf le magicien (Ian McKellen)










Zoom avant

14/02/2002 : De l'anneau aux oscars

Les nominations pour la 74ème cérémonie aux oscars s'est déroulée le 24 Mars 2002 viennent d'être rendues publiques : treize nominations pour "Le Seigneur des anneaux" !
Le Seigneur des anneaux s'annonçait déjà comme l'un des grands vainqueurs de la cérémonie, le film se retrouvait dans les catégories les plus prestigieuses comme celles du Meilleur Film, Meilleur réalisateur et Meilleur second rôle masculin pour Ian McKellen. Au coude à coude avec Un Homme d'Exception de Ron Howard (Apollo 13) avec Russel Crowe (Gladiator), le film de Peter Jackson se détachait nettement (13 nominations au lieu de 8), notamment dans les sections techniques.
Une nomination qui satisfaisaitt pleinement Peter Jackson et les fans de la trilogie : celle pour le Meilleur scénario adapté. Mais comment donner cet oscar, alors que le deux autres films n'avaient pas encore été montrés?

Après une longue attente, il faut bien se rendre à l'évidence : ce furent les sections techniques qui furent récompensées : meilleure photo (Andrew Lesnie), meilleurs maquillages (Richard Taylor et Peter Owen), meilleurs effets spéciaux visuels (Jim Rygiel, Randall William Cook, Richard Taylor et Mark Stetson), meilleure musique (Howard Shore)... Un oscar pour le film à la fin de la trilogie?

Le tournage

A trilogie exceptionnelle, tournage exceptionnel : celui du Seigneur des Anneaux a duré quatorze mois, suffisamment long pour que Peter Jackson puisse se lasser de son oeuvre ? Pas vraiment : "Le plus dur," déclarait Peter Jackson, "est de garder intacte son imagination. Le tournage de trois films simultanés est un exercice jusqu'à présent unique. Au tour de force purement physique, s'ajoute des difficultés de concentration. Alors que je tournais une scène de la Communauté de l'Anneau, j'étais interrompu pour savoir que était le costume de Faramir qui lui convenait dans le troisième épisode. J'ai donc dû contiuellement jongler avec les trois films en tête, et il y avait quatre équipes qui tournaient simultanément. J'ai eu recours à un système satellite avec lequel je suivais heure par heure les autres équipes. Je me trouvais généralement sur le plateau des acteurs principaux, sur les séquences de dialogue. Comme Hitchcock, le réalisateur fait une petite apparition clin d'oeil dans chacun de ses films. Dans La communauté de l'anneau, il est déguisé en habitant du village de Bree. Il apparaît quelques secondes, suffisamment poou le reconnaître.


Les effets spéciaux

Peter Jackson disposait d'une atout de choix pour réaliser sa trilogie : son propre studio d'effets spéciaux, la WETA Digital. Le studio d'images de synthèses créa tout d'abord une immense une banque de données contenant chaque image du film storyboardée. Weta eut également recours à un programme fabriqué spécialement pour l'occasion et appelé MASSIVE. Son but était de créer des armées réalistes en images de synthèse, composée d'Orcs, d'Elfes, d'Humains ou de toute autre créature modélisée.

Il fallait que chaque clan de créatures puissent identifier l'adversaire et avoir des interactions réalistes avec lui : les programmeurs de Weta n'avaient qu'à cliquer sur l'une ou l'autre des créatures au choix parmi plus de 20 000 que comportait la scène!

L'autre difficulté majeure était la taille des Hobbits. Ils devaient être plus petits qu'un géant comme Gandalf. On utilisa donc des perspectives audacieuses pour chacun des plans où apparaissait Sir Ian McKellen à côté d'Elijah Wood. On utilisa aussi des effets numériques pour réduire " en masse " la hauteur des Gnomes. Chacune des 80 espèces avaient sa logique, son comportement, sa dimension. Le numérique servit aussi pour améliorer les décors, agrémenter les paysages de petits détails fidèles au roman, montrer des bâtiments inexistants, ...

Une trilogie planifiée sur trois ans

La trilogie Le Seigneur des anneaux débutera le 19 décembre 2001 avec La Communauté de l'anneau et se poursuivra avec Les Deux tours le 18 décembre 2002 pour s'achever avec Le Retour du roi le 17 décembre 2003.

Quelques chiffres : la première bande-annonce diffusée sur Internet avait déjà été vue par 1,6 Millions d'internautes seulement 24 heures après sa diffusion. Sur les 270 millions de dollars de budget du tournage, La Communauté de l'Anneau aura coûté la bagatelle de 109 millions de dollars.

Une somme que les producteurs comptent bien doubler (au minimum!). La distribution française L'acquisition de la distribution française par Metropolitan FilmExport coûtera; à elle seule, près de 100 millions de francs.

Les acteurs

Christopher Lee

Le mystérieux magicien Saroumane est incarné par le comédien mythique Christopher Lee. Dans le casting d'origine, son choix s'était plutôt porté vers Gandalf, l'autre magicien, secourant souvant nos jeunes hobbits. Mais lorsque le script s'est étoffé, Gandalf devant effectuer plusieurs cascades, Christopher Lee, trop âgé (79 ans), a renoncé à son choix initial. Ses interprétations successives de Dracula, notamment dans les films de la Hammer des années 50 et 60, lui ont servi à s'introduire dans la peau du terrible Saroumane : Peter Jackson avait écrit le rôle spécialement pour lui!




Arwen (Liv Tyler), la princesse elfe

Liv Tyler

La princesse Arwen incarne la féminité dans la légende de la Terre du milieu bien que ce ne soit pas le personnage le plus important. Elle est la fille d'Elrond, une beauté triste et intemporelle. En donnant son amour pour le mortel Aragorn, elle soutient sa cause. Plus tard, elle deviendra la Reine du Royaume réunifié. L'actrice a peu à peu dépassé son statut la désignant comme "la fille de Steven Tyler du groupe Aerosmith". Devenue top model, elle fut révélée au cinéma par Bertolucci, puis par Altman (Cookie's Fortune, Dr T and the women). Mais c'est surtout dans Armageddon, où elle incarne la fiancée de Ben Affleck et la fille têtue de Bruce Willis, qu'un large public la découvre. Les films suivants la conforteront dans sa carrière cinéma (Guns 1748). A 24 ans et deux autres volets de la trilogie à découvrir, elle risque de devenir l'une des actrices les plus demandées les deux prochaines années.




Plus d'images ?






Photos - Sites officiels

Les sites officiels :

La bande-annonce :



Votre critique, des informations complémentaires sur ce film, cliquez le lien E-Mail !
Vos commentaires seront publiés avec votre adresse si vous le désirez...

Merci d'avance !
Mise à jour : 06/03/2004
Vos réactions
Maud Dépinoy
Le film le seigneur des anneaux est trop magnifique je lui mettrai plus de 5 étoiles je collectionne absolument tout sur cette magnifique aventure je ne rate jamais rien et mon acteur préféré c'est Billy Boyd (Pippin) il est trop beau surtout Elijah Wood. Réagir à cet article ?