L'affiche japonaise

 L'histoire
 A propos du film
 Zoom avant
 Le réalisateur
 Les acteurs
 Autour du film

MOTHRA CONTRE GODZILLA
(MOSURA TAI GOJIRA)

Mothra contre Godzilla (Mosura tai Gojira), Ishirô Honda, Japon, 1964. Couleur . Son : Mono.
Autres titres : Godzilla Fights the Giant Moth (1964), Godzilla vs. Mothra (1964), Godzilla vs. the Giant Moth (1964), Godzilla vs. the Thing (1964), Mothra vs. Godzilla (1964), Mothra vs. Gojira (1964) (titre anglais littéral).
Sociétés de production : Toho (Japon).
Distributeurs : American International Pictures (AIP), Paramount Home Video (video).
Réalisateur : Ishirô Honda.
Durée : 1h27 (Allemagne)- 1h29 (USA).
Scénario : Peter Fernandez (version US), Shinichi Sekizawa.
Producteurs exécutifs : Sanezumi Fujimoto, Tomoyuki Tanaka.
Direction de la photo : Hajime Koizumi.
Création des décors : Takeo Kita.
Assistant réalisateur : Koji Kajita.
Son : Hiroshi Mukoyama, Hisashi Shimonaga (effets sonores), .
Effets spéciaux : Eiji Tsuburaya, Akira Watanabe, Teisho Arikawa.
Musique : Akira Ifukube.
Interprètes : Akira Takarada (le reporter Ichiro Sakai), Yuriko Hoshi (le photographe Junko "Yoka" Nakanishi), Hiroshi Koizumi (Professeur Miura), Yu Fujiki (Jiro Nakamura), Emi et Yumi Ito (les prêtresses de Mothra, Yoshifumi Tajima (Kumayama), Kenji Sahara (Banzo Torahata), Haruo Nakajima (Godzilla)...
Dates de sortie : 29 Avril 1964 (japon), 17 Septembre 1964 (USA), 5 Avril 1974 (Allemagne), 25 Janvier 1995 (France).


Godzilla.
L'histoire

eux reporters, Ichiro Sakai et Junko Nakanishi, sont envoyés sur un site industriel dévasté par un violent cyclone. Ils y découvrent une étrange substance. Parallèlement, les pêcheurs de la baie de Yokohama ramènent un oeuf géant et mystérieux qui est aussitôt acheté par Toharata, un homme d'affaire véreux. Malgré les recommandations du professeur Miura, inquiets de ce qui se cache dans l'oeuf, Toharata décide d'en faire une attraction particulièrement lucrative pour les touristes et les curieux.

A leur grande stupéfaction, des petites fées apparaissent pour reprendre l'oeuf aux humains. Les " Aelinas ", comme elles se nomment, sont déçidés à récupérer ce qui appartient à leur déesse, la mite géante Mothra.






Autre affiche du film
A propos du film...

Difficile de critiquer un tel film : contrairement au Godzilla de Roland Emmerich de 1998, celui-ci reste parfaitement dans la lignée de la version originale.
Le film est porté par une mythologie nippone qui peut rester hermétique à nos esprits occidentaux ! Reste de chatoyants tableaux colorés, bercés par des idées plutôt farfelues, imaginez le combat d'un dragon mutant et d'une mite géante, incarnés par un acteur costumé et une marionnette à fils et vous n'aurez qu'un tout petit aperçu de Mothra contre Godzilla. Un morceau d'anthologie kitsch!


DVD Zone 1
















Le souffle radioactif de Godzilla
Zoom avant

Une mythologie du soleil levant...

Issu des peurs bien réelles des japonais pour l'arme atomique, Godzilla reste la création des studios Toho, une importante société de production japonaise mais surtout de Inoshiro Honda. Il va créer ainsi un genre cinématographique à part entière, purement japonais : le Kaïju Eiga, mytologie fantastique, donc fantasque, où des monstres géants -acteurs costumés- se jettent rageusement sur de maquettes de villes japonaises.

En mars 1954, les américains, lors d'une série de tests, font exploser une bombe atomique dans l'atoll de Bikini. Des marins japonais, naviguant au large se trouvent irradiés, l'affaire va déclencher un scandale diplomatique dans des relations américano-japonaises encore fragiles après les bombes de Nagasaki et d'Hiroshima. L'un des marins irradiés mourra. Les studios Toho se lançent alors dans un des films les plus impotants que le Japon n'ait jamais produit : Godzilla. Drame dénonçant les dangers de l'atome et de tout ce que la science peut engendrer de néfaste, Godzilla remporte un succès sans précédent au Japon, laissant derrière lui une kyrielle de monstres plus terrifiants les uns que les autres.



Mothra contre Godzilla est le quatrième film de la série des Godzilla, ou Gojira en japonais. Godzilla est un reptile, réveillé de son hibernation par une explosion atomique. Après un premier film où il ravage la campagne nippone puis les grandes cités, il se transforme au fil des longs métrages en icone héroïque, sauveur et garant des idéaux de l'empire du soleil levant. Godzilla s'est même battu contre King-Kong (King-Kong contre Godzilla, 1963) : dans la version japonaise, au contraire de la version US, c'est Godzilla qui sortait vainqueur du duel!

Godzilla a donné suite à de nombreux films de monstres, le plus souvent de pâles copies, on peut citer : Atragon, Biollante, Gaigan, Gamera, Ghidrah, Gignatis, Mechagodzilla -version mécanique de Godzilla-, Mégalon, Monstre Zéro, Mothra...
Chef d'oeuvre d'artisanat cinématographique nippon (point d'ILM au générique), Mothra contre Godzilla est l'oeuvre de Eiji Tsuburaya, spécialiste en animation de maquettes et de figurines. Il possédait son propre département d'effets spéciaux et travailla sur la grande majorité des films d'Inoshiro Honda. C'est lui qui décida que Godzilla serait incarné par un personnage en costume plutôt que par une marionnette animée image par image, l'anti-Harryhaussen en somme!

...américanisée pour le marché US

Titré Godzilla vs the Thing aux USA, le film est le seul de la série où la version américaine est différente de la version japonaise : une scène supplémentaire filmée par Toho, où on aperçoit furtivement la Navy US bombardant Godzilla avec des missiles. En 1998, Roland Emmerich parviendra à américaniser complètement Godzilla, puisque ce dernier viendra jusqu'à New-York pour y pondre des oeufs. Eloigné de sa source nippone, le monstre géant y perdra un peu d'âme : le film ne reprendra que les bonnes recettes de Jurassic Park. A noter que le dernier film, Godzilla 2000, est toujours inédit en France!



Inoshiro Honda
Le réalisateur

noshiro Honda se tourna tardivement vers le cinéma après s'être essayé à la peinture et aux beaux arts en général. Parallèlement de sa carrière comme réalisateur, il fut l'assistant d'Akira Kurosawa. On lui doit des chefs d'oeuvre comme Godzilla (1954), Mothra contre Godzilla (1964), Invasion Planète X (1965) et Mechagodzilla contre-attaque (1975).




Ce godzilla, quel acteur!
Les acteurs

Les acteurs principaux sont des habitués des films de monstres. Akira Tadeka avait déja joué dans le Godzilla original de 1954, dans L'abominable homme des neiges (1955), Invasion Planète X (1965). Yuriko Hoshig jouait dans Ghidra the three headed monster (1964) et Hiroshi Koizumi était à l'affiche de Mothra (1961), Atragon (1963), Matango (1963), Dagora (1964) ainsi que dans une version japonaise, remake de Godzilla (1984).

En DVD et Video

Sorti exclusivement en Zone 1. Le DVD comporte quelques bonus intéréssants comme un jeu interactif, une collection de bandes-annoces de Godzilla, une galerie des vidéos. En outre, la piste 5.1 du DVD a entièrement été remasterisée.

Spécifications techniques : Chapitres : 8
Disque : Zone 1 / double face.
Son : Dolby Digital 5.1 (Anglais), Dolby Digital Stereo 1.0 (Anglais)
Versions / Menus : Anglais.
Format d'écrans : 2.35:1

Autour de Godzilla

 Les sites consacrés à Godzilla :


Un site en allemand et en anglais sur le phénomène Godzilla, tout y est : http://members.aol.com/Gvsgigan/Gsplay.htm

 http://www.mechagodzilla.de/" : Une page allemande consacrée à Godzilla : les films, postcards, nombreuses galeries, etc…

 http://afm.infinit.net/chro/godzi/godzi04.htm". Une des pages d'Astronef Magazine - Tous les Godzilla présentés et critiqués.

 Tous les films de Godzilla :
· Godzilla (1954)
· Godzilla Raids Again (1955)
· King Kong vs Godzilla (1962)
· Godzilla vs the Thing (1964)
· Ghidrah the Three-Headed Monster (1964)
· Monster Zero (1965)
· Godzilla vs the Sea Monster (1966)
· Son of Godzilla (1967)
· Destroy All Monsters (1968)
· Godzilla's Revenge (1969)
· Godzilla vs the Smog Monster (1971)
· Godzilla vs Gigan (1972)
· Godzilla vs Megalon (1973)
· Godzilla vs Mechagodzilla (1974)
· Terror of Mechagodzilla (1975)
· Godzilla 1985 (1984)
· Godzilla vs Biollante (1989)
· Godzilla vs King Ghidorah (1991)
· Godzilla vs Mothra (1992)
· Godzilla vs Mechagodzilla (1993)
· Godzilla vs Spacegodzilla (1994)
· Godzilla vs Destroyer (1995)
· Godzilla (1998)
· Godzilla 2000 (Inédit en France)



Votre critique, des informations complémentaires sur ce film, cliquez le lien E-Mail !
Vos commentaires seront publiés avec votre adresse si vous le désirez...


Merci d'avance !
Mise à jour : 21/08/2003