L'affiche française

 Zoom avant
 Les acteurs
 En Vidéo ou DVD
 Autour de "Starship Troopers"
 Le réalisateur
 Critiques
 A propos du film
 Photos N°1 - Acteurs
 Photos N°2 - Action






















Lâchés sur la planète des Arachnides!

















Johnny et Dizzy inquiets


























Un, deux...


Trois !






Ah! Rico



























Le vétéran Michael Ironside

















Dina Meyer en tenue de soirée












Denise Richards

STARSHIP TROOPERS

Starship Troopers (Starship Troopers), Paul Verhoeven, 1998, Etats-Unis.
Réalisateur : Paul Verhoeven. Durée : 2h15
Sortie française : 21 janvier 1998
Distributeur : GBVI
Réalisateur : Paul Verhoeven
Scénario : Edward Neumeier, d'après la nouvelle de Robert A. Heinlein.
Producteurs : Jon Davison, Alan Marshall.
Co-producteurs : Frances Doel, Stacy Lumbrezer, Alan Marshall, Edward Neumeier, Phil Tippett.
Directeur de la photographie : Jost Vacano.
Chef décorateur : Allan Cameron.
Musique : Basil Poledouris.
Image : Jost Vacano.
Montage : Mark Goldblatt, Caroline Ross.
Création des décors : Allan Cameron.
Création des costumes : Ellen Mirojnick.
Distribution des rôles : Elaine J. Huzzar, Johanna Ray.
Direction artistique : Bruce Robert Hill, Carol Lavoie, Steven Wolff.
Décorateur de plateau :Robert Gould.
Réalisateur de seconde équipe : Vic Armstrong.
Assistant réalisateur de seconde équipe : Mathew Dunne, Jamie Marshall.
Assistant réalisteur : Gregg Goldstone, Kenneth J. Silverstein.
Effets spéciaux : Sony Imageworks , Industrial Light and Magic, Tippett Studio, Mass. Illusions, Boss Film Studios, Thunderstone.
Superviseur des effets spéciaux des créatures : Phil Tippett.
Superviseurs effets spéciaux ILM : Scott Squires.
Superviseurs effets spéciaux Boss Films : Jim Rygiel.

Interprètes : Casper Van Dien (Johnny Rico), Michael Ironside (Jean Rasczak), Dina Meyer (Dizzy Flores), Denise Richards (Carmen Ibanez), Jake Busey (Ace Levy), Neil Patrick Harris (Carl Jenkins), Clancy Brown (Sergeant Zim), Seth Gilliam (Sugar Watkins), Patrick Muldoon (Zander Barcalow), Rue McClanahan (le prof de bio), Marshall Bell (General Owen), Eric Bruskotter (Breckinridge), Matt Levin (Kitten Smith), Blake Lindsley (Katrina McIntire), Anthony Ruivivar (Shujumi), Brenda Strong (Capitaine Deladier), Dean Norris (un officier), Christopher Curry (le père de Rico), Lenore Kasdorf (la mère de Rico), Tami-Adrian George (Djana'D), Teo (Caporal Bronski), Steven Ford (Lieutenant Willy), Ungela Brockman (Caporal Birdie), Curnal Achilles Aulisio (Sergent Gillespie), Greg Travis (Correspondant du réseau TV), Bruce Gray (Sky Marshall Dienes), Denise Y. Dowse (Sky Marshall Meru)…


L'histoire


24e siècle. Une fédération musclée fait régner sur la Terre l'ordre et la vertu, exhortant sans relâche la jeunesse au devoir, à l'abnégation, et au sacrifice de soi. Au sein de cette jeunesse, on trouve l'athlétique Johnny Rico, sa petite amie Carmen, sa rivale Dizzy Flores , et leurs copains Carl et Ace Levy, qui a des vues sur Carmen.

A la fin d'une année scolaire remplie de rivalités amoureuses, tous ont pris le parti de s'engager, pour apporter leur contribution à la guerre qui oppose la Fédération aux arachnides venues des confins de la galaxie. En fonction de leurs capacités intellectuelles, certains vont se retrouver dans les services secrets, d'autres dans l'aviation, et d'autres dans l'infanterie mobile.
Partis la fleur au fusil, ils sont loin de se douter des multiples dangers qui les attend dans l'espace...





Zoom avant

La scène de défense du fort sur la planète des arachnides contient beaucoup de références au film Zulu (1964) dans le dialogue : "Nous allons tous vers la mort!", ainsi que dans les angles de prises de vue assez similaires.

A la découverte du fort dévasté par les insectes, Michael Ironside déclare "Ils ont sucé leurs cerveaux!". Il déclarait cette même phrase dans "Scanners" de David Cronenberg en 1981.

Starship Troopers est le film de tous les records en matière d'effets spéciaux avec plus de 500 plans comportant des trucages virtuels dont plus de 250 plans d'insectes virtuels. C'était la première fois qu'un aussi grand nombre de créatures virtuelles étaient visibles simultanément à l'écran. Rien que la scène de l'attaque du fort sur la planète des Arachnides vaut à elle seule une vision du film ! Les insectes ont été organisés selon une hiérarchie similaire à celle que l'on peut trouver dans une armée classique : de l'insecte-soldat à la larve-cerveau.

L'équipe des effets spéciaux a visionné des documentaires sur les insectes (Microcosmos?) pour s'inspirer de leurs mouvements : il parait qu'ils ne sont pas endormis! Les ondulations de la larve représentant le cerveau des insectes sont directement inspirées des mouvements d'une larve de reine d'abeille. L'équipe d'animateurs 3D était composé d'une centaine de personnes. Starship Troopers détient d'ailleurs le record du plus grand nombre de plans en animation 3D dans un film.







Les acteurs

Verhoeven a réuni une pléiade de jeunes premiers, acteurs montants d'Hollywood, mais sans relief réels, traduisant ainsi le côté "soap" de la première partie du film : Caspar Van Dien, Dina Meyer (vue dans Johnny Mnemonic), Denise Richards avec Michael Ironside, dans le rôle du professeur nostalgique d'un passé dans les Marines. Les relations entre les jeunes protagonistes sont les mêmes que dans les séries TV comme "Friends" accentuant le trait caricatural du film.

Né le 18 décembre 1968, Casper Van Dien tient son drôle de prénom d'une coutume familiale qui veut que le premier fils d'un Van Dien porte ce prénom. Le héros de Starship Troopers est ainsi le onzième de le série, et son fils, qu'il a eu de son union avec Carrie Mitchum (la petite-fille de Robert) est par conséquent le douzième. D'abord lycéen à Ridgewood, dans le New Jersey, Casper Van Dien s'inscrit ensuite à l'Admiral Farragut Academy, une école militaire de marine. Avec un père pilote dans l'aéronavale pendant vingt ans, un grand-père médecin militaire et un second grand-père membre de l'infanterie pendant la Première Guerre mondiale, Casper Van Dien semble donc marcher sur les traces de ses aïeux. Sorti troisième de sa promotion, Van Dien change pourtant de voie, et après quelques mois d'études de médecine à l'Université de Floride, il suit des cours de théâtre.

C'est sur petit écran qu'il fait ses débuts devant la caméra : sélectionné pour jouer dans divers épisodes de "Beverly Hills 90210", "Dr Quinn, femme médecin", "Silk Stalkings" ou "Marié, deux enfants", il décroche son premier rôle dans la série "Dangerous Women", avant de rejoindre une autre série, "Freshman Dorm". On le voit même, en 1995, côtoyer Mark Hamill (plus connu sous le nom de Luke Skywalker) dans le jeu PC CD-ROM "Wing Commander IV".

Ses débuts au cinéma, il les fait en 1995 dans un thriller (très) érotique et très nul aussi d'ailleurs, Night Eyes 4, réalisé par Rodney McDonald. Enchaînant sur quelques séries B (Beatmaster III : The Eye of Braxus ou Casper : A Spirited Beginning, directement sorti à la vidéo) et un téléfilm, "Nightscream", Casper Van Dien est sauvé des eaux troubles du nanard par Paul Verhoeven, qui lui confie le rôle de Johnny Rico dans Starship Troopers. Avant même la sortie du film, les contrats affluent : il vient de tourner, sous la direction de Mardi Rustam, James Dean : Race With Destiny, où il tient le rôle-titre, avec pour partenaires Carrie et Robert Mitchum, et sera également à l'affiche de Tarzan and Jane, aux côtés de Jane March, l'héroïne de L'amant, sous la direction de Carl Schenkel (Face à face), puis tournera The Revenant, de Richard Elfman, On the Border et Dream True de Bob Misiorowski, Cross Country (avec notamment Linda Blair) et Meltdown, de Ate de Jong. Un agenda bien garni en perspective...



ILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

Night Eyes 4, Rodney McDonald, 1995.
Beastmaster III : The Eye of Braxus, Beaumont, 1995.
Casper : A Spirited Beginning, McNamara, 1997.
James Dean : Race with Destiny, Rustam, 1997.
Starship Troopers (id.), Paul Verhoeven, 1998.








Michael Ironside est le premier d'une famille de seize enfants. Issu de la middle class Michael Ironside est encore adolescent quand il s'inscrit à l'Ontario College of Art, où il suit des cours dans la journée. La nuit, il est employé au service d'entretien d'une usine. C'est à cette période qu'il fait ses débuts d'acteur, dans une production intitulée "Look Back in Anger". Il y tient le rôle d'un psychanalyste.
En 1977, il apparaît pour la première fois au cinéma dans Outrageous !, de Richard Benner. Son physique viril et son profil ténébreux lui ouvrent de nombreux rôles de militaires ou de méchants de service

En 1980, David Cronenberg le révèle au grand public dans Scanners. Depuis, Michael Ironside, est toujours cantonné dans le même genre de rôles. Il va jusqu'à tourner jusqu'à dix films par an ! Sans compter ses nombreuses apparitions télévisées : "Hitchhiker", "Les contes de la crypte", "Urgences", "Agence tout risque", "Seaquest, police des mers", "Alfred Hitchock présente" et évidemment "V", à qui il doit sont succès populaire français.

Michael Ironside compte également une quinzaine de téléfilms à son actif.

Ses apparitions dans quelques blockbusters importants (Total recall, Top gun…) équilibrent ses apparitions dans quelques navets de taille qui feraient une bonne soupe pour tout un régiment (Miss karaté kid par exemple…).

En 1990, il a écrit et interprété Le cercle infernal, réalisé par Allan Goldstein. Ses rôles les plus marquants sont ceux de Total recall, en 1990, déjà sous l'égide de Verhoeven, qu'il retrouvera pour Starship Troopers.

Ironside figurera ensuite dans Cold Night Into Dawn, de Serge Rodnunsky, Going to Kansas City, de Pekka Mandart, Slammers, de Jess Johnson, The Arrow, de Don McBrearty, et enfin Captive, où il retrouvera sa fille, Adrienne, elle aussi comédienne.


ILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

Scanners (id.), David Cronenberg, 1980.
Terreur à l'hôpital central (Visiting Hours), Lord, 1981.
Le guerrier de l'espace (Spacehunter : Adventures in the Forbidden Zone), Lamont, 1983.
Cross Country, Paul Lynch, 1983.
Le jeu du faucon (The Falcon and the Snowman), John Schlesinger, 1984
Top Gun (id.), Tony Scott, 1986.
Extreme Prejudice (id.), Walter Hill, 1987.
Payback (id. sorti en vidéo), Solberg, 1990.
Le cercle infernal (Chaindance), Goldstein, 1990.
Total Recall (id.), Paul Verhoeven, 1990.
McBain (Mac Bain) , James Glickenhaus, 1991.
Highlander, le retour (Highlander II : The Quickening), Russel Mulcahy.
Starship Troopers (id.), Paul Verhoeven, 1997.







Denise Richards a été aperçue tout d'abord dans de nombreuses séries TV de Melrose Place à "Lois & Clark : les nouvelles aventures de Superman" ainsi qu'une apparition dans "Seinfeld" et "Beverly Hills, 90210". Elle connut ensuite ses véritables débuts cinéma dans "Starship Troopers".

Dernièrement elle incarnait le Docteur Christmas Jones dans "The World is not enough" (le monde ne suffit pas) aux côtés de Pierce Brosnan. En 2000, elle joue dans The Third Wheel, le role de Diana 2000.


Retour vers Acteurs




Retour en haut de fiche







Le film en DVD ou Vidéo

Le DVD est de bonne facture mais incomparable à la version américaine (sous-titrée), bien que le DVD ne souffre d'aucun défaut technique notable.
Ce DVD double face présente sur la Face 1 le film et les commentaires (sur une piste séparée) de Paul Verhoven disséquant les différentes scènes du film.
En face 2, les compléments suivants : la bande annonce en V.O., Un making of du film, des scènes coupées au montage, la version française de trés bonne qualité a été réalisée au Canada.







Autour de Starship Troopers

Un site français dédié au film : http://www.atinternet.com/cinema/st/, avec des infos sur le livre, le film, la B.O., des sons, des fonds d'écrans, des économiseurs d'écran, des photos, et même un forum...

Des tonnes d'images sur Starship Troopers à l'adresse : http://filmovy.seznam.cz/pechota/pics/
Réservé aux fans de Denise Richards : http://www.denisecentral.com/frame/DR.htm, le site en anglais entièrement consacré à cette actrice.


Votre critique, des informations complémentaires sur ce film, cliquez le lien E-Mail !
Vos commentaires seront publiés avec votre adresse si vous le désirez...
Merci d'avance !



L'invasion des arachnides