L'age de cristal

 A propos de la série
 Guide des épisodes
 Photos
 Zoom avant
 Les acteurs
 Autour de Total Recall 2070
 Vos réactions








texte

































































































































































































































































TOTAL RECALL 2070

Total Recall 2070 (id.), Etats-Unis, 22 épisodes de 42 minutes, 1 saison, Couleur : Metrocolor.
Premières diffusions françaises : Canal + en 1999, rediffusé sur Europe2TV à partir du 17/10/2005.
Société de production : Alliance Atlantis Communications, PolyGram Television, Pro 7, TEAM Communications Group.
Distributeurs : Buena Vista Home Video (BVHV), Dimension Films (video), Showtime Networks Inc..
Producteurs : Dennis Chapman, Jeff King, Elliot Stern.
Producteur exécutif : Drew S. Levin, Art Monterastelli.
Principaux scénaristes : Jeff King, Ted Mann, Michael Thoma, d'après une création de Art Monterastelli et la nouvelle de Philip K. Dick "We Can Remember It For You Wholesale".
Principaux réalisateurs : Mario Azzopardi, Fred Gerber, Terry Ingram, George Mendeluk, Jorge Montesi, Rod Pridy, David Warry-Smith, Ken Girotti.
Directeur artistique : Stephen Stanley. Directeur de production : Peter Cosco.
Costumes : Maxyne Baker.
Directeur de la photo : Derick V. Underschultz, Peter Wunstorf (pilote).
Montage : James Bredin et Eric Goddard.
Casting : Eve Brandstein, Jon Comerford, Paul Weber.
Effets spéciaux : Gajdecki Visual Effects (GVFX).
Musique : Zoran Borisavljevic.
Interprètes : Michael Easton (David Hume), Karl Pruner (Ian Farve), Cynthia Preston (Olivia Hume), Michael Rawlins (Martin Ehrenthal), Judith Krant (Olan Chang), Matthew Bennett (James Calley), Damon D'Oliveira (Detective Moralez)...

L'histoire


La Terre en 2029. Les grands pays de l'ère capitaliste ont été balayés par plusieurs actes terroristes nucléaires. Alors que des peuples entiers fuient les régions contaminées, le monde est devenu un véritable chaos régi par de puissantes sociétés internationales regroupées dans l'alliance du " Consortium " qui œuvre pour la création du Conseil Interplanétaire.

Les hommes ont développé des colonies sur Mars et d'autres planètes du système solaire, les multinationales ont créent un type d'androïde capable de supplanter ouvrier ou domestique humain.

Seul leur combinaison et un code-barre gravé dans le cou les distinguent de l'être humain. Quelques uns d'entre eux plus évolués techniquement ont même revendiqué leur propre identité et veulent devenir maîtres de leur destin.

L'histoire de Total Recall se déroule plus de 50 ans plus tard, en 2070, dans une de ses mégalopoles américaines où, entre les gratte-ciels gigantesques, des bas-fonds criblés d'affichages publicitaires lumineux, grouillent d'une population désoeuvrée. Pourtant, dans une société où le crime a été réduit peu à peu, mais dépendante de l'évolution de la science et du Consortium, un enquêteur du Bureau de Protection du citoyen (BPC), David Humme assisté de Ian Farve, son co-équipier androïde vont suivre la piste d'androïdes déviants. Ils s'apercevront que la société Rekall, spécialisée dans la réalité virtuelle et les implants mémoriels veut faire de l'ombre au Conseil Interplanétaire.

A propos de la série...

En l'année 2070, "l'Homme reste le seul défaut" déclare l'affiche du pilote de Total Recall 2070 - Des machines et des rêves. La série est un amalgame entre deux romans de Philip K.Dick qui ont été adaptés au cinéma : Blade Runner et Total Recall mais le scénario lorgne incontestablement vers Blade Runner avec ses répliquants chassant les androïdes récalcitrants, d'où le conflit permanent pour le spectateur féru de science-fiction entre le titre (Total Recall) et le fond (Blade Runner).
L'histoire aborde les thèmes chers à l'auteur comme le besoin de l'humanité à retrouver un sens, un but malgré les capacités grandissantes des machines dont les androïdes sont le stade ultime.

Malheureusement, alors qu'elle effleurait seulement le substrat de Dick, la série a été annulée au terme d'une première saison de 22 épisodes, alors que l'approche de l'univers de l'auteur était parfaitement restituée avec des personnages suffisamment ambiguës, loin des héros stéréotypés : le personnage de Farve, l'androïde faisant équipe avec un policier humain nommé David Hume et interprété par Michael Easton est paradoxalement beaucoup plus intéressant.

Le personnage interprété par Michael Easton possède beaucoup de similitudes avec le Deckar de Blade Runner qui évolue comme Hume dans une société très sombre où les évolutions technologiques ont détruits tous les codes relationnels entre humains et où ceux avec les machines sont difficiles à construire. Dans cet univers, on peut implanter des souvenirs artificiels dans le cerveau des hommes (voir l'épisode pilote Des machines et des hommes) mais on peut aussi affecter le comportement des machines par l'intrusion d'un virus (voir l'épisode " Le chant de la grenouille "). Le titre Total Recall, correspond à la situation de l'androïde Favre : sa mémoire n'est que l'agglomération de souvenirs artificiels que son créateur a rassemblés pour lui créer une mémoire.

Zoom avant

Texte

Anecdotes

La série a d'abord été diffusée sur la chaîne canadienne ON TV, puis sur le câble américain Showtime et en France sur Canal +. Elle a été rediffusée ensuite en 2005 par Europe2TV à partir du 17 Octobre 2005.Musique

Le générique de Total Recall 2070 de Zoran Borisavljevic (en MP3 - 1666 Ko)

Les acteurs



Le comédien Karl Pruner incarne l'androïde Ian Farve, un acronyme qui signifierait " I Am New " (Je suis nouveau). Cet acteur venu du théâtre a joué du Hamlet, à la télévision on l'a vu dans les séries Amerika et ENG (peu connues en France). Côté cinéma, il était aux côtés de Tom Berenger dans The Agence et dans Thanks of a Grateful Nation avec Jennifer Jason Lee. Sur son rôle dans la série et sur les difficultés à interpréter un androïde, il déclarait : " Lorsqu'on interprète un être humain, on peut toujours lui inventer une histoire - imaginer qu'il se lève le matin, qu'il écoute la radio, qu'il prend sa douche, qu'il boit son café et qu'il se rend ensuite à son travail. Mais vous savez, vous, ce que fait un androïde quand il se réveille le matin? D'abord, un androïde ne se réveille pas le matin, puisqu'il ne dort jamais !"

Karl Pruner déclarait à propos de son personnage dans Total Recall 2070 : "J'aime l'idée que de gigantesques réseaux informatiques aient pu, du fait de leur complexité sans cesse accrue, devenir un véritable être. Quelque part, au milieu de tous ces circuits, une conscience s'est spontanément développée, apportant comme une seconde aube de l'humanité. Et c'est cet être qui a engendré Farve. Cet androïde n'a pas été conçu et produit par l'homme.
Il a un programme "indépendant". Et c'est ce qui lui donne son pouvoir spirituel. Finalement, c'est plus un alien qu'un androïde, et c'est ce qui pour moi fait de lui l'un des personnages les plus passionnants que j'aie jamais eu à interpréter."
.

Mais l'acteur est conscient aussi que des personnages d'androïde ne sont pas nouveaux au cinéma ou dans les séries télé (voir L'age de cristal ou Star Wars) ou dans l'histoire de Frankenstein, où la création d'un être vivant artificiel n'est qu'un exemple de ce que les Grecs nommaient hybris ("l'excès", "la démesure"), résultante d'une faute qui doit être punie. Nous l'avons vu dans Pinocchio, avec son pantin qui aspire à devenir humain. Nous l'avons vu dans le Magicien d'Oz, avec le personnage de l'Homme en Fer blanc qui réclame pour lui un cœur. Et Spock dans Star Trek aussi, à sa manière, appartient à cette catégorie de héros dépourvus d'émotions, mais qui voudraient bien savoir ce qu'est une émotion.

Le personnage de Farve est un miroir, reflet des comportements humains. Il comme un observateur qui ne juge pas, comme un candide dans une société qu'il découvre et qu'il essaie de comprendre.

Les épisodes


Première et unique saison.

  • 1. Des machines et des rêves ! (1/2) (Machine Dreams- part. 1/2)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 5/01/1999, ON TV - France : 4/09/1999 sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli. Réalisation: Mario Azzopardi.
    Interprètes : Nick Mancuso (Richard Collector), Angelo Pedari (Mario Soodor), Kathryn Winslow (Maria Soodor).
    L'histoire : Dans la société hyper-technologique terrestre de l'année 2070, le crime a quasiment été éradiqué. Deux flics, David Hume l'humain associé à un androïde vont tenter d'élucider une nouvelle série de meurtres. Au long de leur quête, ils s'aperçevront que la société multinationale Rekall, spécialisée dans les vacances virtuelles et les implants mémoriels, est fortement impliquée dans ses meurtres...
    Anecdotes :
    Première partie de l'épisode pilote original d'une durée de 2 x 42 minutes prétexte à la présentation des protagonistes.
    L'environnement avec ses pousse-pousses chinois, ses nombreux idéogrammes lumineux asiatiques, la vision de la mégalopole font immanquablement penser au film Blade Runner : les scénaristes auraient pu tout aussi bien appeler la série Blade Runner 2070!

  • 2. Des machines et des rêves ! (2/2) (Machine Dreams- part. 2/2)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 12/01/1999, ON TV - France : 12/09/1999 sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli. Réalisation: Mario Azzopardi.
    Interprètes : Nick Mancuso (Richard Collector), Angelo Pedari (Mario Soodor), Kathryn Winslow (Maria Soodor).
    Anecdotes :
    Suite de l'épisode précédent. Beaucoup de similitudes avec le film Blade Runner. Scènes clés : le monologue de l'androïde qui veut se suicider sur le toit de l'immeuble, alors que Michael Easton (David Hume) tente de l'en empêcher.
    La découverte de l'androïde Alpha qui sauve une agent sur Mars en se brûlant les mains...

  • 3. Fantasmes meurtriers (Nothing Like the Real Thing )
    Durée : 42mn. Première diffusion : 19/01/1999, ON TV - France : 17/10/1999 sur Canal +. Scénario: Elliot Stern. Réalisation: Terri Ingram.
    Interprètes : Peter Firth (Vincent Nagle), Laura Harris (Elana), Greg Spottiswood (Scott Pauley).
    L'histoire : Un comptable devenue subitement paranoïaque tue un livreur qui apportait un colis à sa femme puis entre en transe. Des signes sur son crâne indiquent qu'il possède un implant mémoriel pornographique dans son cerveau acheté de manière illicite au marché noir. Une course contre la montre s'engage pour Hume et Farve, qui doivent retrouver le vendeur...

  • 4. Virus (Self-Inflicted )
    Durée : 42mn. Première diffusion : 2/02/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Ted Mann. Réalisation: Jorge Montesi.
    Interprètes : Vanessa Williams (Violet Whims), Bruce Clayton (Flat), Kerry Dorey (Ian Whims), Paulino Nunes (Hank), Sara Botsford (Maria Schviller).
    L'histoire : De retour sur Terre, suite à une mission de surveillance médicale dans une station spatiale, une femme médecin s'aperçoit que tous les hommes qu'elle a fréquenté dans sa vie meurent de façon horrible et mystérieuse les uns après les autres. Whims et Chang, chargés de mener l'enquête, vont découvrir alors l'existence d'un virus...

  • 5. Irresistible (Allure)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 9/02/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Jeff King. Réalisation: Fred Gerber.
    Interprètes : Damon D'Oliveira (Moralez), Monika Schnarre (La jeune femme/Marissa), Tig Fong (Mister Ho), Robert Haley (Martin Brett), Kevin Hare (Androïd Doorman).
    Hume n'a pas pu empécher une jeune femme de se suicider en se jettant du haut d'un immeuble. Le cadavre a pris l'apparence d'une trés vieille femme au bout de quelques heures à la morgue. PLus troublant encore, Hume croise la même fille dans la rue.
    L'histoire : David apprend peu à peu comment faire passer son collègue inaperçu auprès de sa femme. Dans une enquête, il ne peut empécher une jeune femme de se suicider en se jetant du toit d'un immeuble. Quelques temps après, il la retrouve à la morgue sous les traits d'une vieille femme et juste après il croit pourtant voir la jeune femme se noyer dans la foule...

  • 6. Infiltration (Infiltration)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 16/02/1999, ON TV - France : 17/10/1999 sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli et W.K. Scott Meyer . Réalisation: Mario Azzopardi.
    Interprètes : Peter Firth (Vincent Nagle), Lori Halier (Barbara Raymond), Andrew Airlie (Michael Leland), Tim Lee (Joseph Granger).
    L'histoire : Un chercheur participant à un programme sur les androïdes prototypes de la société Uber Braun,trouve la mort alors qu'il était en entretien avec le chef de la sécurité de l'agence Rekall...

  • 7. Le chant de la grenouille (Rough Whimper of Insanity)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 23/02/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Ted Mann. Réalisation: Ken Girotti.
    Interprètes : David Eisner (Vereen), Heather Hodgson (Tolman), Carlo Rota (Kelly), Andreas Apergis (le Technicien), Paulino Nunes (Jack l'androïde), David Eisner (Vereen), Heather Hodgson (Tolman).
    L'histoire : Hume et Favre enquêtent sur d'étranges manifestations surnaturelles dont l'origine proviendrait des pensées d'un androïde. Sur les lieux même de l'enquête, Hume et Favre découvrent la présence insolite d'une grenouille en plastique...
    Tout se détraque quand la grenouille émet un coassement, Hume devient alors agressif, sans aucun respect pour son coéquipier ou ses supérieurs. Il devient alors urgent pour lui et Favre de retrouver le créateur des fameux androïdes Alpha pour expliquer ce dysfonctionnement.

  • 8. Première vague (First Wave)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 2/03/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Elliot Stern. Réalisation: Jorge Montesi.
    Interprètes : Chad Allen (Eddie Miller), Tara Rosling (Newt), Karen Glave (Helena Ehrenthal), Damon D'Oliveira (Moralez), Alan Peterson (Chef Atkins), Judah Katz (Dr. Melmoth).
    L'histoire : Hume et Farve doivent interroger Eddie Miller, un agent de nettoyage des locaux du CPB. Ce dernier a endommagé en piratant l'ordinateur central la totalité du bâtiment en provoquant incendies et explosion multiples. Il s'avère que son cerveau est gonflé de sérotonine et qu'il fait partie d'un groupe de bébés cobayes créés il y a plus de vingt ans et destinés à une expérience sur les surhommes...
    L'expérience a été stoppée car certains présentés de trés graves troubles psychiatriques...

  • 9. Génétiquement incorrect (Baby Lottery)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 9/03/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Michael Thoma. Réalisation: David Warry-Smith.
    Interprètes : Clint Howard (Pontifex), Joseph Griffin (Howard Manning), Noam Jenkins (Shelley), Christie MacFayden (Loran), Elisa Moolecherry (Andrea Manning), Adrian Hough (Bill).
    L'histoire : Un bébé au code génétique entièrement parfait a été enlevé, l'enquête est confiée aux deux inspecteurs du Bureau de la Protection du Citoyen. Dans leur quête pour rechercher l'enfant, ils rencontrent Pontifex, qui organise clandestinement l'évasion de parents dont les enfants sont génétiquement incorrects vers les bas-fonds de la mégalopole...

  • 10. Fièvre cérébrale (Brain Fever)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 16/03/1999, ON TV - France : 17/10/1999 sur Canal +. Scénario: Elliot Stern. Réalisation: George Mendeluk.
    Interprètes : David Warner (Felix Latham), Beau Starr (Lorne Atwater), Gloria Slade (Terry Dalton).
    L'histoire : Durant une réunion, le syndicaliste Lorne Attwater est pris à partie par un collègue de travail, ce qui provoque un tollé chez les mineurs. Alors que Hume interroge la soeur du mineur criminel Ray Dalton, Farve découvre à l'hôpital que des similitudes entre son comportement, ses origines et celes de Ray, un mineur pas si technologiquement déficient que cela pourrait le faire croire!
    Anecdotes :
    Le mystére de la création de l'androïde Alpha devient peu à peu plus clair dans cet épisode.

  • 11. Faux semblant (Begotten Not Made)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 23/03/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: W.K. Scott Meyer. Réalisation: David Warry-Smith.
    Interprètes : PDavid Warner (Felix Latham), J.C. Mackenzie (Brendan McGuire), Carolyn Mackenzie (Vecchio).
    L'histoire : Hume et Farve cherchent à savoir quelle est l'implication de Rekall dans le meurtre du syndicaliste. Pourtant, Rekall tente par tous les moyens de faire sortir de prison le Dr. Félix Latham inculpé du meurtre. Farve espére en savoir bien plus sur son éventuel concepteur avant que Rekall ne l'envoie à l'abri sur Mars...
    Anecdotes :
    Comme dans la série L'Age de Cristal, c'est véritablement l'androïde qui tient la vedette de la série, personnage avec beaucoup plus de relief que son coéquipier humain.

    Suite de l'épisode précédent.

  • 12. Le déclin du passé (Brightness Falls)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 30/03/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli. Réalisation: Rod Pridy.
    Interprètes : Anthony Zerbe (Tyler Hume), Kristin Booth (Ashley Ambrose), Shawn Lawrence (Hubbel Bau).
    L'histoire : Hubbel Bau, le chef d'une secte religieuse, est retrouvé assassiné dans l'immeuble de la secte. Hume se retrouve dans une enquête où les peurs de son père, l'implication du fils du chef religieux sont intimement mêlées...

  • 13. Désir brûlant (Burning Desire)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 06/04/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli. Réalisation: Mario Azzopardi.
    Interprètes : Peter Firth (Vincent Nagle), Laura Harris (Elana), Greg Spottiswood (Scott Pauley).
    L'histoire : Une jeune femme est témoin de la carbonisation instantanée de son mari alors qu'il utilisait un sublimateur. Hume et Farve sont chargés de l'enquête alors que d'autres cas sont déclarés sur Terre et sur la colonie martienne...
    Anecdotes :
    un épisode très proche de l'esprit du film Total Recall.

  • 14. Projections astrales (Astral Projections)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 13/04/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli. Réalisation: Mario Azzopardi.
    Interprètes : Ron White (Machado), Larissa Laskin (Jill Evans), David Keeley (Kaplan).
    L'histoire : Le vaisseau spatial Titan H345 venant de Mars s'est crashé s'est écrasé. Hume et Favre découvrent qu'à son bord se trouvait une relique ancienne connu sous le nom de Pierre de Brancusi. En anquêtant sur le vaisseau, ils s'aperçoivent que trois des membres décédés n'ont pas été victime du crash mais d'une mutinerie de l'équipage. Bientôt, Hume devient victime d'hallucinations. Seul Favre reste encore le seul à tenir des propos cohérents......

  • 15. Paranoïa (Paranoid)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 20/04/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli. Réalisation: Mario Azzopardi.
    Interprètes : Peter Firth (Vincent Nagle), Laura Harris (Elana), Greg Spottiswood (Scott Pauley).
    L'histoire : Alors que David Hume tentait de renouer des relations avec son père malade, les deux inspecteurs du CPB sont sur une enquête de carnage meurtrier à l'agence de rencontres Nexus.
    Hume est particulièrement surpris lorsqu'il découvre une liste contenant le nom de'Olivia, sa femme. Alors qu'elle doit subir une intervention chirurgicale d'urgence, Hume va découvrir le passé troublant de son épouse...
    Anecdotes :
    Episode parallèle avec Désirs brulants (1.13), qui ouvre les connexions entre Nexus et Rekall.

  • 16. Revirement (Restitution)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 27/04/1999, ON TV - France : sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli et Elliot Stern . Réalisation: Jorge Montesi.
    Interprètes : Peter Firth (Vincent Nagle), Kamar De Los Reyes (Jack Brant), Roman Podhora (Jonathan Crane).
    L'histoire : Après l'intervention, la feme e david Hume est toujours amnésique et cet étât peut durer encore longtemps. Parallèlement est chargé d'enquêter sur la disparition de Jack Brant, un témoin capital à charge contre Rekall. Alors que l'enquête piétine, Vincent Nagle, le chef de la sécurité de Rekall, approche David pour lui faire une proposition : lui laisser Brant en échange de la mémoire retrouvée d'Olivia...
    Anecdotes :
    Suite de l'épisode précédent.

  • 17. La croisade (Bones Beneath My Skin)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 19/01/1999, ON TV - France : 17/10/1999 sur Canal +. Scénario: Ted Mann. Réalisation: Mark Sobel.
    Interprètes : Henry Gibson (Belasarius), Hugh Thompson (Meadows).
    L'histoire : Hume et Favre enquête sur la mystérieuse destruction d'un androïde dans le locaux de Meadows, une société de produit chimiques. Le directeur de l'Meadows accuse Bellisarius, le célèbre chef d'une organisation pro humaine "Muscle et Sang", bien connu pour son farouche combat contre les androïdes....
    Anecdotes :
    Henry Gibson (Belasarius) est le chef du groupuscule nazi dans le film "Les Blues Brothers" de John Landis.
    Dans l'épisode, l'androïde Mike veut se faire appeler "Sebastian", prénom de J-F Sebastian, le réplicant et concepteur de la firme Tyrell du fil Blade Runner...

  • 18. L'ennemi humain (Assessment)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 19/01/1999, ON TV - France : 17/10/1999 sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli. Réalisation: Terry Ingram .
    Interprètes : Steven Williams (Brack), Xenia Seeberg (Sela), Deborah O'Dell (Bayliss).
    L'histoire : Alors qu'ils enquêtent sur un androïde réactionnaire, Hume et Favre sont kidnappés par Brake, le chef de la section secrète de la Direction Générale des Services. Enfermés dans des cellules séparées, l'harmonie qui s'était instaurée entre les deux hommes est mis à mal par les touts puissants services spéciaux de Brake qui raniment le conflit latent entre l'homme et l'androïde. Une fois réunis, les deux inspecteurs sont devenus des ennemis implacables...
    Anecdotes :
    Steven Williams est un acteur trés connu pour son rôle de Mr X (Deep Throat/Gorge profonde), l'informateur de Mulder et Scully de la série "X Files". On le connaît aussi pour son rôle du capitaine dans la série "21 Jump street". Il est apparu également dans de nombreuses autres séries : Monk (Sergent Parnell dans l'épisode 3.13), Jake 2.0 (General Freewald dans l'épisode 1.9 "Whiskey - Tango - Foxtrot"), Stargate SG-1 (General Vidrine dans les épisodes 4.17, 7.7) et même dans deux épisodes de Dallas!
    Le réalisateur utilise dans cet épisode de nombreuses scènes des épisodes précédents sous forme de flash-backs.

  • 19. Témoin occulaire (Eye witness)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 19/01/1999, ON TV - France : 17/10/1999 sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli. Réalisation: Mario Azzopardi.
    Interprètes : Peter Firth (Vincent Nagle), Laura Harris (Elana), Greg Spottiswood (Scott Pauley).
    L'histoire : Alors qu'Olivia est en visite chez Robin, la femme de Frank Tower, cadre brillant de la société Tashimo Pacific, elle se retrouve poursuivie par un assassin. Après enquête de Hume et Favre, il s'avère qu'il s'agit de Frank Tower… mais Olivia, après l'avoir formellement reconnu n'est plus tout à fait sûre. Peu à peu, ses pertes de mémoire et sa santé fragile vont prendre le dessus....

  • 20. Effets personnels (Personnal effects)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 25/05/1999, ON TV - France : 6/02/2000 sur Canal +. Scénario: Kris Dobkin. Réalisation: Jorge Montesi.
    Interprètes : Titus Welliver (Henry Sumers), Mimi Kuzyk (Jackson Rami).
    L'histoire : Un homme au comportement étrange passe la douane d'un aéroport et embarque dans un transporteur. Peu de temps après, il périt dans le crash du transporteur qui s'écrase sur un gratte-ciel faisant de nombreuses autres victimes. Olan, le mèdecin légiste découvre une éprouvette contenant une substance bien mystérieuse...

  • 21. Justice virtuelle (Virtual justice)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 01/06/1999, ON TV - France : 13/02/2000 sur Canal +. Scénario: Jeff King. Réalisation: Mark Sobel.
    Interprètes : Johanna Black (Amber Nelson), Martin Sheen (Praxis), Deborah O'Dell (Bayliss).
    L'histoire : Dans cette nouvelle mission, Hume et Farve sont chargés de rechercher un prisonnier fugitif, assisté de Franco Kasten, un policier respecté de l'Unité Centrale, organe de l'IPC. Tout se complique lorsque Kasten abat le prisonnier évadé dans des circonstances troublantes. Ils réexaminent la scène avec une reconstitution virtuelle. La progression de l'enquête les amène à découvrir un gigantesque complot des hommes contre les androïdes.
    Anecdotes :
    L'épisode est particulièrement intéréssant avec de nombreuses références à Blade Runner (le film) : le meurtrier présumé est nommé Beatty comme le nom du dernier(?) réplicant du film, l'informaticien Deckard fait echo au nom du chasseur de réplicant de Blade Runner interprété par Harrisson Ford.

  • 22. Mon créateur (Meet My Maker)
    Durée : 42mn. Première diffusion : 8/06/1999, ON TV - France : 20/02/2000 sur Canal +. Scénario: Art Monterastelli et Ted Mann. Réalisation: Mario Azzopardi.
    Interprètes : Karl Pruner, Damon D'Oliveira.
    L'histoire : Ehrenthal presse Hume d’enquêter sur le fabriquant de Farve. Mais une fouille dans les données sensorielles de l’androïde provoque une réaction le rendant bien vite hors contrôle. Dans un geste ironiquement très humain, Farve enlève Hume, mais le BPC et l’office des Attributions pourchassent les détectives. Hume rencontre finalement le fabricant de Farve. Cette rencontre risque cependant d’entraîner la destruction du créateur et de l’androïde, que son créateur considère comme son fils unique....

Autour de la série Total Recall 2070

Michael Easton - Site officiel : Le site officiel de l'acteur Michael Easton. Photos, filmo complète, multimedia (video et audios) et un mail pour le contacter. Le tout en anglais, of course...


Votre critique, des informations complémentaires sur ce thème, le référencement de votre site... cliquez le lien E-Mail !
Vos commentaires seront publiés avec votre adresse si vous le désirez...
Merci d'avance !

Mise à jour : 14/10/2006

Vos réactions
Commentaire de Franck Gaillard
Total recall 2070 est une série extraordinaire. Le sujet et l'histoire sont fantastiques.
Le grand regret , c'est qu'il n'y a pas de saison 2. Je crois que tous les fans de la saison attendent une saison 2.
On suppose que par manque d'argent ou de croyance en la serie, de la des réalisateurs font que l'histoire s'est arretée. Un grand, très grand dommage. Réagir à cet article ?