SOLDIER (Soldier), Poul Anderson, 1997, États Unis.

Fiche technique :

Interprètes : Kurt Russel, Jason Scott Lee, Connie Nielsen, Gary Busey.
Durée : 1h30. Distributeur : Warner PREMIERE PAGE Video. En Vente et location. Son : Hi-FI Stéréo.

L'histoire : En 1996, des enfants ont été sélectionnés dès leur naissance et sont arrachés à leur famille. Ils sont ensuite conditionnés au prix d'une éducation militaire basée sur l'autorité, l'absence de sentiments, et la peur. A l'age adulte, Todd 2035 est devenu le meilleur soldat de son escouade. Jusqu'au jour où une nouvelle génération de soldats, mieux préparée, mieux sélectionnée et ayant subi une mutation génétique, ne viennent défier l'ancienne élite.
Todd 2035 et deux de ses coéquipiers sont mis au défi de combattre une des nouvelles recrues. Malheureusement pour eux ils sont vaincus et laissés pour mort. Todd 2035 se retrouve expédié avec d'autres déchets sur une planète-poubelle. Là, il va découvrir une communauté pacifique où il va comprendre le sens de l'humanité...
Son expérience de guerrier va lui servir à nouveau quand il va devoir affronter les terribles soldats mutants venus nettoyer sa planète refuge...


Soldier maintenant disponible en DVD


Format : PAL
En face A, format plein cadre chapitré en 31 divisions (4/3)
En face B, format 2.35 (16/9 compatible 4/3)
VF et VO. Son en Dolby Digital 5.1.
Sous-titrages : 6 disponibles dont la langue française.
Distributeur : Warner PREMIERE PAGE Video.

Pour la zone 2, le distributeur n'a pas pris le soin de reprendre les bonus de la zone 1, il ne reste donc que le classique chapitrage et le choix de la langue.
L'image est sans aucun défaut avec une superbe qualité, le son, en Dolby Digital 5.1., possède un trés grand relief lors des scènes d'action, nombreuses dans Soldier.


SOLDER EN VIDEO - LOCATION - VENTE

Déchets recyclables

Basé sur un scénario de David Peoples, co-auteur des scripts de Blade Runner ou de L'Armée des douze singes, le film aurait pu devenir un film de SF musclé à la sauce Jean-Claude Van Damme. Le charismatique Kurt Russel, quasiment muet sur une grande partie du film, apporte un jeu tout en demi-teinte. Son soldat dénué d'émotion sur le visage laisse entrevoir des lueurs d'espoir et de chaleur humaine au contact du groupe de réfugiés. Son rapprochement avec Nathan, l'enfant-muet du couple qui l'héberge, est pour lui salvateur : il apprend peu à peu les valeurs morales réelles, l'amour de son prochain et le désir d'aider, de protéger au lieu de tuer.

Un rôle physique certes mais tout en nuances. La planète où il est largué comme un vulgaire débris de vaisseau spatial baigne dans une atmosphère malsaine et oppressante teintée d'ocres, de rouges, et de jaunes. Les décors sont magnifiques et le monde créé tient la route de bout en bout. Les images des barges déversant leurs immondices sur le sol, dont le seul relief est constitué de montagnes de débris, sont d'une très grande beauté visuelle. Le souci des détails se retrouve à l''intérieur des habitations qui sont remplies de trouvailles de "récupération". Cela accentue la richesse visuelle de l'ensemble.

Soldier, western apocalyptique, à mi-chemin de Mad Max et de New-York 1997, est une réussite : Kurt Russel, retrouve un rôle intéressant après Los Angeles 2013, où il était utilisé à moindres mesures dans un scénario passe-partout. Il est temps de découvrir Soldier, une bonne surprise des sorties vidéo de l'automne 1999 !
Note : 80%











Votre critique, des informations complémentaires sur ce film, cliquez le lien E-Mail !
Vos commentaires seront publiés avec votre adresse si vous le désirez...
Merci d'avance !