Une illustration fantasy de Frazetta

 Littérature fantasy
 Filmo
 Images
 Vos réactions


 Filmo fantasy
 Le Seigneur des Anneaux



Le marchand de mort (Frazetta)
[Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



Le Guerrier d'Argent (Frazetta)
[Cliquer sur l'image pour l'agrandir]

LA FANTASY

Fantasy et science-fiction

'écrivain de science-fiction, Robert Heinlein a écrit : "Il y a autant de différence entre science-fiction et fantasy qu'entre Karl Marx et Groucho Marx". Il était déjà difficile de donner une définition exacte de la science-fiction, il serait encore plus improbable de cerner la veine romanesque connue sous le nom de fantasy, regroupant parfois les termes d'héroic fantasy, de sword and sorcery ou de Weird Fantasy.

Aujourd'hui, la fantasy est une appelation galvaudée, dans laquelle se raccrochent pêle-mêle des genres divers, des oeuvres médiocres de littérature de gare comme des chefs d'oeuvre : Le Seigneur des Anneaux de Tolkien. Même si le genre n'appartient pas à la Science-Fiction, il s'y associe impertubablement depuis Les voyages de Gulliver de Jonathan Swift ou le Frankenstein de Mary Shelley. La confusion du genre provient sans doute de la synthèse qu'il établit le plus souvent entre mythologie des contes de fées et visions futuristes propres à la S-F. De l'un, il reprend les personnages, les combats épiques, la structure des sociétés médiévales, de l'autre la technologie moderne, les mégalopoles grouillantes... On peut noter que sur ce schéma classique, on peut classer Star Wars comme une oeuvre de pure fantasy!

En schématisant un peu plus, on peut réduire la fantasy à deux courants majeurs. Le premier représenterait un héros musclé affrontant des êtres mystérieux ou surnaturels, des hordes barbares ou des sorcières. Empruntant directement des thèmes récurents de grands classiques mythologiques (Ulysse, Jason) ou moyennageux (La Quête du Grall), les héros de ces romans, seraient empreints d'une violence extrême, le plus souvent sexiste, voire rétrograde, le tout baignant dans un érotisme luxuriant. Deux héros, Conan de Robert E.Howard ou John Carter de Edgar Rice Burroughs sont la symbolisation parfaite de ce courant.
Le second serait plus féérique et proche des mythologies celtiques. Dans cette veine, on peut citer Tolkien (Bilbo le hobbit, Le Seigneur des Anneaux), Terry Pratchett (La huitième couleur), mais aussi Jack Vance (Un monde magique) ou Marion Zimmer Bradley (Les dames du lac) qui ont largement contribuer à la faire vivre...

L'amalgame entre S-F et Fantasy, vient aussi de la facilité avec laquelle les auteurs des deux genres peuvent se transmuter. Edgar Rice Burroughs (1875-1950) en était passé maître, il a livré autant de romans de S-F que d'oeuvres de fantasy. Sa série Barsoom avec pour héros John Carter jonglait avec les deux genres faisant naître peu à peu le doute sur le genre littéraire que l'on venait de lire...

Loin d'être un domaine parfaitement défini, la fantasy relit les grands myhes du passé pour les conjuguer au futur composé. Si le genre ne se noie pas dans le foisonnement d'oeuvres médiocres qui le submerge, il restera une source d'inspiration inépuisable pour la science-fiction.




Oeuvres littéraires de Fantasy

La fille du roi des elfes, Lord Dunsany, 1924.

  • Au pays des elfes, l'auteur raconte les aventures épiques et romanesques du jeune Alvéric, épris d'amour pour la belle Lizarel, et partant à sa conquête sans la bénédiction de son père le roi des elfes.
L'ile inconnue, Clark Ashton Smith, 1929.

Le cirque du Dr.Lao, Charles G.Finney, 1935.
Bilbo, le hobbit, J.R.R. Tolkien, 1937.
  • La préquelle du Seigneur des Anneaux! Indispensable avant de lire la trilogie, l'auteur décrit un monde merveilleux, cohérent et fourmillant de détails. Tout, tout, tout vous saurez tout sur les hobbits...
Le Seigneur des Anneaux, J.R.R. Tolkien, 1954.
Au temps du minotaure, Thomas Burnett Swann, 1966.
Le glaive de Shannara, Terry Brooks, 1977.
Les chroniques de Thomas l'incrédule, Stephen Donaldson, 1977.
Le pays du fou rire, Jonathan Carroll, 1980.
L'enfant-arc-en-ciel, Jonathan Carroll, 1989.
La morsure de l'angel, Jonathan Carroll, 1994.
A la croisée des mondes, Philip Pullman, 1995.



Oeuvres fantasy de Boris Vallejo
[Cliquer sur l'image pour l'agrandir]

   




Votre critique, des informations complémentaires sur ce thème, le référencement de votre site... cliquez le lien E-Mail !
Vos commentaires seront publiés avec votre adresse si vous le désirez...
Merci d'avance !

Mise à jour : 19/12/2001


Réactions à l'article
Pas de réaction pour le moment... Réagir à cet article ?