L'affiche

 L'histoire
 A propos du film
 Zoom avant
 Sites

 Photos 1
 Photos 2
 Toutes les vidéos (6)
 Critiques

IRON MAN

Iron Man (id.), 2008, Jon Favreau, Etats-Unis, Format : 2.35/1. Couleurs 35 mm (Kodak), Son : Dolby Digital / SDDS / DTS .
Réalisateur : Jon Favreau. Durée : 2h05.
Sociétés de production : Dark Blades Films, Marvel Enterprises, Road Rebel.
Distributeur : SND (France), Paramount Pictures (Etats-Unis).
Producteurs : Avi Arad, Kevin Feige. Producteurs exécutifs : Ari Arad, Peter Billingsley, Louis D'Esposito, Jon Favreau, Michael A. Helfant, Stan Lee.Co-producteurs : Victoria Alonso. Producteurs associés : Eric Heffron, Jeremy Latcham.
Scénario : Mark Fergus, Hawk Ostby, Art Marcum et Matt Holloway d'après des personnages créés par Stan Lee, Don Heck, Larry Lieber et Jack Kirby.
Montage : Dan Lebental.
Directeur de la photographie : Matthew Libatique.
Distribution des rôles : Sarah Finn, Randi Hiller.
Décorateur de plateau : Lauri Gaffin.
Directeur de production : J. Michael Riva.
Direction artistique : Suzan Wexler.
Création des costumes : Rebecca Bentjen, Laura Jean Shannon.
Musique : Ramin Djawadi.
Interprètes : Robert Downey Jr. (Tony Stark / Iron Man), Terrence Howard (Jim Rhodes), Gwyneth Paltrow (Virginia 'Pepper' Potts), Jeff Bridges (Obadiah Stane / Iron Monger), Samuel L. Jackson (Nick Fury), Leslie Bibb (Christine Everhart), Nazanin Boniadi (Ameera Ahmed), Shaun Toub (Yin-Sen), Clark Gregg (Agent Phil Coulson)...
Sociétés d'effets spéciaux : The Orphanage, The Embassy, Gentle Giant Studios, Industrial Light & Magic (ILM), Lola Visual Effects, Stan Winston Studio.
Date de sortie française : 30 Avril 2008. Sortie USA : 18 Janvier 2008.

 L'histoire

ony Stark, inventeur de génie, vendeur d'armes et playboy milliardaire, est kidnappé en Aghanistan.
Forcé par ses ravisseurs de fabriquer une arme redoutable, il construit en secret une armure high-tech révolutionnaire qu'il utilise pour s'échapper.
Comprenant la puissance de cette armure, il décide de l'améliorer et de l'utiliser pour faire régner la justice et protéger les innocents.

Films de super-héros Marvel

Spider-man 2

Iron Man

Iron Man - Edition simple



Iron Man [Blu-ray]



Iron man - Edition collector 2 DVD



Iron man - 8 épisodes - Dessin animé


Stan Lee, créateur du personnage d'Iron Man:
"Ce qui m'a poussé à créer un personnage comme Iron Man, c'est que je voulais tenter quelque chose qui change du super-héros habituel. En 1963, il incarnait tout ce que les jeunes lecteurs de l'époque ne portaient pas dans leur coeur : c'était un industriel qui inventait des machines de guerre. Je me suis dit que j'allais m'arranger pour que les jeunes le trouvent attachant en faisant de lui un type intéressant, riche, élégant et séduisant. Mais j'ai aussi voulu qu'il ait un problème cardiaque afin de casser son côté "parfait" et de faire en sorte que les lecteurs s'inquiètent pour lui. L'accueil a été formidable et, parmi tous les personnages Marvel, Iron Man est celui qui a reçu le plus de courrier de fans de la part des lectrices. Les gens de tous les âges se sont reconnus dans le côté humain du personnage."


Robert Downey Jr, acteur :
"Je suis américain. J'adore les Marvel Comics et j'ai lu Iron Man et Spider-Man quand j'étais petit. J'ai toujours eu une préférence pour Iron Man en raison de son intelligence et de son ingéniosité. Les super-héros sont sensationnels, mais les super-héros qui fabriquent des armes, puis qui conçoivent une armure qui leur permet d'avoir des super-pouvoirs, c'est le summum ! C'est un homme qui se pose beaucoup de questions, et à juste titre. Il ne prend conscience du rôle qu'il peut jouer que lorsqu'il se met à vivre en accord avecun certain code éthique. C'est un formidable thème pour un film."


Kevin Feige, producteur :
"Dans l'univers Marvel, Iron Man peut rivaliser avec Spider-Man, les X-Men et les 4 Fantastiques", explique-t-il. "Cela fait quarant ans que ça dure, et si Iron Man a tant séduit les lecteurs, c'est parce qu'il n'est pas un mutant : il n'a pas subi de mutation biologique et n'a pas été piqué par un insecte. Il n'est qu'un homme qui s'est servi de son génie créatif pour inventer une armure extrêmement sophistiquée."

Avi Arad, producteur :
"Ce qui nous plaisait chez Iron Man, c'est qu'il permet d'aborder des thèmes en prise directe avec notre société et le monde d'aujourd'hui. C'est une histoire qui parle de rédemption et d'un homme qui ne pourra révéler sa part héroïque que dans des circonstances extrêmes."





Zoom avant

 La construction d'Iron Man

Iron Man est un personnage de comics créé en 1963 par Stan Lee, Larry Lieber, Jack Kirby et Don Heck, édité par Marvel Comics pour la première fois dans la revue Tales Of Suspense n° 39.
En France, le personnage fut publié dans les pages du mensuel Strange dès son premier numéro aux éditions Lug en 1970. L'éditeur va publier la série à partir de Iron Man 1, magazine où Iron Man devient la vedette d'une série à part entière, en omettant tous les épisodes parus depuis 1963 dans Tales of Suspense.

Iron Man est l'un des nombreux héros sortis de l'imagination débordante de Stan Lee à qui l'on doit entre autres Spider-Man, Daredevil, les Quatre Fantastiques ou l'équipe des X-Men.

Dans le comics original, Anthony Edward " Tony " Stark est un playboy industriel qui travaille à la fabrication d'armes pour le gouvernement américain qui les utilise durant la Guerre du Vietnam . Cette activité amène Stark à se rendre sur le terrain pour présenter la puissance d'une de ses nouvelles inventions de l'époque : les transistors, capables de décupler la puissance de n'importe quelle arme.



Iron Man l'Intégrale, Tome 1 : 1963-1964 (Album)



Iron Man - Les Aventures, Tome 1 : Coeur d'acier (Album)



Iron Man : Extremis (Album)



Iron Man : Le diable en bouteille (Album)


Malheureusement, il saute sur une mine qui projette des éclats près de son cœur. Capturé par les soldats vietnamiens, il est obligé par leur chef à fabriquer des armes avec l'aide d'un scientifique asiatique, le professeur Yinsen, lui aussi prisonnier. Conscients de la mort très proche de Tony Stark, ils décident de mettre au point une armure, équipée de transistors. Le professeur Yinsen sacrifie sa vie pour gagner du temps afin que l'armure de Tony Stark accumule assez d'énergie pour fonctionner. Une fois habitué à son nouveau corps, Iron Man se débarrasse facilement de ses adversaires et s'enfuit…

Pour réactualiser le personnage de Tony Star/Iron Man, manifestement trop vieux à l'orée des années 2000 s'il avait participé à la guerre du Vietnam, Marvel redessine ses origines dans " Official Handbook of the Marvel Universe - Avengers 2004 ".

Stark est devenu le fils d'Howard Stark, le patron des puissantes Stark Industries. Alors que ce dernier est devenu un alcoolique, Tony Stark grandit et devient un inventeur brillant et imaginatif. Lorsque ses parents meurent dans un accident de voiture suite à des freins défectueux, il prend les rênes de Stark Industries et achète la société ayant construit la voiture avant de remédier lui-même au défaut. Le milliardaire playboy décide alors d'aller visiter une de ses usines en Asie mais tombe sur des rebelles voulant s'en prendre à ses biens. Dans l'affrontement, une explosion projette un bout de métal qui vient entailler légèrement le cœur de Stark. Blessé, il est capturé avec Ho Yinsen par Wong-Chu, sbires du Mandarin.

Prisonniers, ils s'ingénient à trouver un moyen de s'échapper : pour survivre, Stark revêt le plastron du prototype d'armure de combat mise au point puis réussit à s'enfuir grâce au sacrifice de son ami. Stark est maintenant devenu Iron Man.





 Tony Stark plus vrai que nature

Pour le personnage du milliardaire Tony Stark, Stan Lee, son créateur, s'est librement inspiré d'Howard Hughes, dont il admirait les qualités d'inventeur, d'aventurier et de séducteur en même temps que la folie.
Pour donner vie au personnage, le choix du casting d'Iron Man fut particulièrement judicieux. A la surprise générale, c'est l'acteur Robert Downey Jr. (Chaplin, Zodiac) qui a été choisi pour incarner le milliardaire Tony Stark et Iron Man sur grand écran. L'acteur s'est particulièrement impliqué dans l'écriture du scénario, n'hésitant pas à faire pression sur les scénaristes et sur le réalisateur Jon Favreau pour remanier plusieurs scènes du film.

Pour incarner Iron Man, Robert Downey Jr a suivi un entraînement physique intense, pratiquant la musculation et s'initiant aux arts martiaux. A ce sujet, il déclare avec humour : "Il y a environ un an, je me suis décidé à étoffer un peu ma musculature, ce qui n'est pas évident quand on approche la quarantaine. Je me suis dit que tant qu'à jouer dans un film comme Iron Man, autant le faire maintenant avant que ça ne devienne ridicule de me retrouver en collants et d'exhiber mes chairs flasques. J'ai donc commencé par faire de la musculation car je ne suis plus un gamin, et il fallait que je me muscle pour soulever les poids que je m'apprêtais à soulever. C'était vraiment une question de survie pour moi, et cette phase difficile de préparation s'est avérée payante pendant le tournage."



 Iron Man et les Vengeurs

La séquence après le générique de fin est adressée aux fans de l'univers Marvel : elle montre un homme invitant Iron Man à faire partie des Vengeurs. Les Vengeurs est un groupe de super-héros créés en 1963 pour concurrencer, dans un premier temps, DC Comics qui avait une bande dessinée mettant en scène les héros majeurs de la compagnie (la Ligue des justiciers d'Amérique ou Justice League of America).

Mais avec son style bien personnel, Marvel tentait d'insuffler aux Vengeurs ce qui faisait sa caractéristique : les problèmes personnels des héros. Devant l'évident conflit d'avoir des personnages comme Thor qui vivrait de graves problèmes à la fois dans son propre comics et dans les Vengeurs, Stan Lee a opté, à partir du numéro 16, pour la mise en place de ce qu'on appelle généralement des « seconds couteaux », soit des héros un peu moins importants, n'ayant pas de titre propre, et pouvant donc évoluer à plus grande allure dans l'histoire des Vengeurs. C'est ce qui a occasionné l'arrivée d'anciens méchants reconvertis (Œil-de-faucon, la Sorcière Rouge et Vif-Argent).

A l'origine, les Vengeurs sont constitués de Thor alias le Dr Donald Blake, Iron Man alias Anthony Edward "Tony" Stark, L'Homme-Fourmi (Ant-Man en anglais), alias Henry Pym, Wasp ou La Guêpe alias Janet Van Dyne et Hulk alias Bruce Banner.

 Une adaptation mouvementée

L'adaptation du comic-book Iron Man suscite les convoitises du tout-Hollywood depuis de nombreuses années.
A l'orée des années 80, Stuart Gordon, le réalisateur de Re-Animator, manque de peu de réaliser un long-métrage sur le super-héros. Par la suite, les plus grandes stars seront passionnées par le rôle, comme Nicolas Cage et Tom Cruise, et nombre de réalisateurs crient leur envie de porter le super-héros à l'écran, de Quentin Tarantino à Nick Cassavetes en passant par Joss Whedon, le créateur de la série Buffy.

En plus de dix ans, le projet d'adaptation sera passé entre de nombreuses mains et entre les murs de trois studios (Universal, la Fox et New Line) avant que Marvel Studios ne reprenne lui-même la main et que Jon Favreau ne soit choisi pour mettre en scène, pour de bon, Iron Man, avec Robert Downey Jr. dans le rôle-titre.

 Un fan réalisateur

Iron Man est réalisé par le new-yorkais Jon Favreau, également connu pour son travail d'acteur. Bien qu'il soit le réalisateur de la comédie policière Made (2001), de la comédie Elfe (2003) et du film fantastique familial Zathura : une aventure spatiale (2006), il a aussi derrière lui une belle carrière devant la caméra entamée au début des années 90, s'illustrant dans Deep Impact, Very Bad Things, Tout peut arriver ou encore La Rupture et un rôle récurrent dans la saison 3 de la série Friends. Et pour ceux qui s'étonneraient, voire s'inquiéteraient, de voir l'Américain diriger un film de super-héros, qu'ils soient rassurés : Jon Favreau est un grand fan de comic-books et il a déjà une petite expérience de ce type de films, puisqu'il incarnait le meilleur ami de Ben Affleck dans Daredevil (2003). Jon Favreau est un fou de comics Marvel. Il ne cahe pas que l'adaptation d'un comic book était pour lui un rêve qui devenait réalité.

Lecteur de BD Marvel depuis son enfance, il déclare : "C'était un vrai défi de m'atteler à Iron Man, car c'est le personnage le plus important de l'univers Marvel qui n'ait jamais donné lieu à une adaptation pour le grand écran. Je suis issu du cinéma indépendant, et je pense que ce que je réussis en général à faire de mieux, c'est de raconter les histoires avec simplicité, de manière à ce qu'on s'identifie aux personnages, en soulignant l'humour de certaines situations et la dimension humaine des personnages. Ce que j'aime beaucoup dans l'univers Marvel, c'est que les héros sont très humains, et donc imparfaits. Marvel est né à une époque où les super-héros étaient représentés comme des dieux vivants. Ils incarnaient le plus souvent un modèle d'intégrité. Mais Marvel a bousculé les traditions en imposant des super-héros qui ont des défauts, et une part d'humanité dans laquelle tout un chacun peut se projeter, ce qui rend ces personnages passionnants à exploiter."

Pour mener à bien son projet, il s'est entouré du chevronné spécialiste des effets spéciaux Stan Winston, précédemment oscarisé pour Jurassic Park, Terminator 2 : Judgement Day et Aliens le retour), et secondé par les prestigieux studios ILM de George Lucas.

 Iron Man connaît la musique

L'impact culturel du comic-book Iron Man est tel que le super-héros a inspiré nombres d'artistes internationaux. Ainsi, Paul McCartney, le légendaire membre des Beatles, a-t-il composé la chanson Magneto and Titanium Man en référence à l'un des ennemis de l'homme de fer. De même, le groupe de rock britannique Razorlight fait référence au personnage de Tony Stark dans sa chanson Hang By, Hang By alors que la formation de heavy-métal Black Sabbath a littéralement intitulé l'un de ses titres Iron Man, le titre illustre d'ailleurs la bande-annonce du film.
Enfin, le rappeur Ghostface Killah, membre du collectif Wu-Tang Clan et fan absolu du personnage, a fait encore plus fort en intitulant son premier album solo Iron Man et en ne cessant de faire référence au héros tout au long de sa carrière. Peut-être est-ce en guise de récompense de la part de la production du film, toujours est-il que l'artiste a été choisi pour jouer un petit rôle au générique d'Iron Man.

 Anecdotes

Comme dans tous les films de super-héros tirés de l'univers Marvel et adaptés de ses comic-books, l'auteur Stan Lee fait une petite apparition clin d'oeil au générique d'Iron Man. A vous de trouver où et quand!

Avant que Gwyneth Paltrow ne fut soit choisie pour incarner le personnage de Pepper Potts, c'est l'actrice Rachel McAdams, vue aux génériques de N'oublie jamais et Red eye / Sous haute pression, qui avait les faveurs du réalisateur Jon Favreau. Mais la jeune femme refusa l'offre.


Plus de photos ?
Plus de vidéos ?
Photos - Sites officiels

Sites :
 Site officiel US.


Votre critique, des informations complémentaires sur ce film, cliquez le lien E-Mail !
Vos commentaires seront publiés avec votre adresse si vous le désirez...

Merci d'avance !